Actualités

Des nouilles sans gluten ? 

Oui mais pas n'importe lesquelles ! Ignorez les rayons sans gluten et leurs pâtes à base de maïs ou de riz. Décevant ! Choisissez plutôt :

On trouve maintenant dans les supermarchés des pâtes colorées à base de légumineuses. Certaines contiennent du blé, d'aures non. Lisez bien les étiquettes ! J'ai choisi celles à base de lentilles corail et celles à base de pois cassés (La Vie Claire, Bonduelle, Carrefour Veggie). Elles nous permettent de manger des pâtes tout en mangeant des légumes secs, donc des fibres, des protéines végétales, des minéraux et un peu moins de blé. Que des bénéfices, si vous en profitez pour retirer la viande de ces repas, dans lesquels vous associerez un légume vert cuit (ex pâtes oranges et fenouil braisé, pâtes vertes et fondue de poireau). L'idée est d'avoir encore et toujours la moitié de l'assiette remplie par le légume vert et laisser un peu de vide dans la deuxième moitié (celle occupée par les pâtes). Vous pourrez y ajouter un pesto de votre cru (basilic, huile d'olive, pignons mixés) ou une sauce tomate bio (à choisir non sucrée). Occasionnellement un peu de (bon) fromage de brebis râpé (type Ossau Iraty) ravira les palais de vos enfants. En plus, elles cuisent en moins de 5 minutes...

Alors, à vos casseroles ! 

Et de bonnes sauces pour les accompagner en cliquant sur ce lien : 

http://www.chaudron-pastel.fr/2015/02/26/recette-cuisiner-sauces-pates-vegan-bio-equilibrees-legeres-saines-gourmandes-15-minutes-rapide-simple/

C'est l'hiver, la saison des soupes, compotes et autres conserves maison...à partir de fruits frais, surgelés ou encore séchés.
Pourquoi s'en priver ? Voici quelques idées gourmandes, originales, saines, équilibrées ! Miam, venez faire un tour dans la cuisine...et pour le goûter de vos enfants (mais pas que !) plutôt que d'acheter ces pâtes à tartiner du commerce qui contiennent plein de sucre et d'additifs, faites-en vous-même en quelques minutes, et pourquoi pas en atelier du mercredi avec les petits... vous allez vous régaler ! 

http://weekend.levif.be/lifestyle/culinaire/le-houmous-au-chocolat-une-pate-a-tartiner-saine-et-delicieuse/article-normal-406803.html​ 
http://www.altergusto.fr/2013/11/14/pate-tartiner-fruits-secs/​ 
https://www.pinterest.fr/chiocamarie/saines-gourmandises-dautomne/
http://www.hellocoton.fr/soupes-veloutes-legumes-automne-courges-potimarron-g2212/1

Pourquoi est-ce important de choisir des aliments à index glycémique bas ?
Vous saurez tout (et aurez tout compris,si si !) en lisant cet excellent article...
http://www.saines-gourmandises.fr/ig-bas-forme-et-minceur/

Le bien-être, qu'est-ce que c'est ?

La recherche du bien-être est en pleine croissance : ouvrages, articles, reportages, émissions, sites internet et forums en attestent ainsi que l'essor de nombreux produits et pratiques censés nous y conduire (yoga, qi gong, pilates, massages et spas, onguents anti-âge, méditation, cohérence cardiaque,...) et de régimes alimentaires particuliers (sans gluten, végétarien, paléo, sans produits laitiers, jeûne intermittent,...). Le bien-être est souvent associé à la prospérité, la richesse, le bonheur, la qualité de vie, la satisfaction des besoins, la santé.
L'OMS définit cette dernière en 1946 comme "un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité". La notion de bien-être n'étant pas universelle mais subjective et culturelle. Les français interrogés l'associent à la santé, un état de calme, de détente, de sérénité, ainsi que dans le rapport aux autres, mettant en avant l'alimentation, loin devant le sport, la relaxation, le repos, les loisirs et vacances, comme source de bien-être possible...
Contrairement aux anglo-saxons pour qui l'alimentation se réduit à l'apport de calories et de nutriments à l'organisme (bien-être physique), nous autres français percevons l'acte alimentaire comme une source potentielle de bien-être mental (lié au plaisir sensoriel, représentations et émotions positives) et de bien-être social (partager le même repas avec d'autres convives, dans un contexte agréable).
Le bien-être, c'est une "bonne raison" de manger plus de fruits et de légumes frais (et bio). Ils contribuent à préserver la santé, la forme, l'apparence physique de ceux qui les consomment quotidiennement, en quantité et qualité suffisantes. Ils sont source de bien-être mental, ils procurent du plaisir (dégustation, achat sur le marché, préparation, culture d'un potager chez soi).
Dégustés dans un contexte convivial (bien-être social), les fruits et légumes frais constituent un puissant vecteur de bien-être global.

Extrait de "Equation nutrition" n° 169, novembre 2016, chronique de Eric Birlouez, agronome et sociologue, enseignant en Histoire et Sociologie de l'Alimentation.


La saison des noix c'est toute l'année. Achetez-les avec la coque, mangez-en 2 à 3 fois par jour. Voilà une gourmandise qui ne vous fera que du bien. Les noix sont riches en graisses mono et polyinsaturées (les fameux omégas), en magnésium, phosphore, potassium, cuivre, manganèse, sélénium, fer, zinc, polyphénols (antioxydants), des vitamines (A, E et B1, B5,  B6, B9), fibres. En mettre sur les tartines du matin à la place du beurre ? Pourquoi pas !

Cliquez ici pour savoir comment faire cette délicieuse recette: http://www.mavegetable.com/archives/2014/11/10/30923748.html 

Rappelons que le magnésium contribue :
- à réduire la fatigue, à l’équilibre électrolytique, à un métabolisme énergétique normal, au fonctionnement normal du système nerveux,

à une fonction musculaire normale, à des fonctions psychologiques normales, au maintien d’une ossature et d’une dentition normales.
Pour en savoir plus : http://www.aprifel.com/fiche-nutri-produit-allegations-noix,55.html

    C’est aussi la saison des cucurbitacées. Vous savez, ces courges de teinte orangée et de formes bizarres. Le potiron, la courge musquée, le potimarron, la courge butternut, la courge spaghetti, le giraumon turban, la coloquinte,…. Mais aussi la courgette, le concombre, le cornichon. Mais si, vous les connaissez !

Pour savoir comment les préparer : http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/34674/legumes-dautomne-comment-cuisiner-cucurbitacees


Elles se conservent à température ambiante plusieurs semaines tant que la peau n’est pas percée ou cisaillée. Une fois entamées, les retourner sur une assiette pour protéger la chair à nue et les consommer dans les 3-4 jours. Recettes salées ou sucrées, elles ont tout pour vous plaire. Lancez-vous !

Ce mois-ci, je vous invite à lire l’excellent article de Lanutrition.fr qui pourrait bien vous faire changer d’avis sur le bien-fondé du petit-déjeuner, ou comment pratiquer le jeûne intermittent pour maigrir. Testé et approuvé !

« Chez l'adulte, le petit déjeuner apparaît de plus en plus comme un repas optionnel. Le sauter ne fait pas grossir, contrairement à ce que des nutritionnistes ont longtemps affirmé. L'avis de LaNutrition.fr : Sauf pour les enfants et les adolescents pour lesquels un petit déjeuner le matin reste une bonne idée, à condition qu'il soit équilibré, on peut considérer ce repas comme optionnel chez l'adulte en bonne santé. Si vous avez faim, mangez. Sinon, vous mangerez au repas suivant. Sauter le petit déjeuner est une forme de jeûne intermittent qui n'est évidemment pas fait pour tout le monde. Chez certains, il y aura des bénéfices sur de nombreux paramètres comme le poids et le tour de taille, mais chez d'autres sauter le petit déjeuner peut conduire à des hypoglycémies, un manque d'énergie, des difficultés de concentration. »

Et le lien : http://www.lanutrition.fr/les-news/et-si-vous-sautiez-le-petit-dejeuner.html?utm_source=LN&utm_medium=email&utm_campaign=LettreHebdo-161109&IDCONTACT_MID=a64b25852c18432d2219923e0

Je ne saurais trop vous conseiller de profiter des belles plages ensoleillées printanières pour aller vous promener en forêt et tester ainsi cette discipline japonaise. Pour en savoir plus : http://therapeutesmagazine.com/bienfaits-de-la-marche-en-foret/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter+hebdo
 
Mes Partenaires

Certains sites et blogs ont retenu mon attention, par la qualité des photos, l’originalité des recettes, la personnalité des bloggeuses, en adéquation avec mes principes diététiques.

Et d’autres que j’ajouterai à la liste au fur et à mesure de mes recherches. N’hésitez pas à les consulter et les ajouter à vos favoris. Certaines recettes sont extraordinaires…
J’épingle par ailleurs régulièrement mes recettes favorites sur Pinterest, dans le tableau « recettes gourmandes ». Vous y trouverez ma sélection saine et gourmande. Mais oui, c’est compatible !
le lien, ici : https://fr.pinterest.com/annegauthier7/recettes-gourmandes/

Je suis abonnée à cette newsletter, elle fourmille d’articles pertinents :
lanutrition@newsletter.lanutrition.fr
 
Je reçois aussi celle-ci : santenutrition@sante-nature-innovation.fr